Programme — avril 2018

CMA 2018 National Conference Logo  
 


► Accueil

► Introduisant vos  conférenciers principaux


Les dates du programme


► Lundi 9

► Mardi 10

► Jeudi 12

► Vendredi 13

Study tours icon



PDFs
à télécharger

 

► Prospectus de
l’EXPO AMC 2018
(en anglais seulement)

► Plan de la salle
EXPO AMC 2018
(en anglais seulement)

 
 

Mercredi 11

 
             
 

7h00 à 17h00

Inscriptions

 
             
 

7h00 à 8h30

Petit-déjeuner avec les exposants

 
             
 

8h45 à 10h15

Cérémonies d’ouverture et réunion de travail de l’AMC

 
             
 

10h30 à 11h15

Conférencier principal
Michael Nicoll Yahgulanaas

 
  Study tour 1  

Le sérieux du jeu

Michael Nicoll Yahgulanaas nous invite à explorer différents points de vue sur le monde, l’environnement et l’ethnicité à travers son mélange unique d’abstraction dans sa pratique autodidacte, et d’une forme d’art nouvelle, le « manga haïda ». Influencé par l’iconographie haïda classique et la culture visuelle asiatique contemporaine, il abandonne les rigides conventions linéaires et déforme son œuvre de manière enjouée et séduisante. Ses œuvres peuvent souvent être inversées et vues depuis divers points de vue, dont chacun permet de comprendre l’œuvre d’une manière différente. Nous sommes au départ attirés par les images fascinantes et les formes vivantes de son œuvre, mais si on analyse celle-ci de plus près, des thèmes plus sérieux apparaissent souvent. Michael parlera de sa carrière et montrera comment introduire le jeu dans l’art.

 
             
 

11h30 à 12h15

Conférencière principale
Colleen Dilenschneider, IMPACTS Research

 
  Study tour 1  

La connectivité est roi : des données sur le rôle social des musées

Les données sont disponibles! Les musées les plus efficaces facilitent non seulement le contact entre les visiteurs et l’art ou les artéfacts, mais aussi un contact humain entre les individus, les êtres chers et leurs communautés. Colleen Dilenschneider est directrice de l’engagement des marchés à IMPACTS Research & Development et auteure du site web Know Your Own Bone. Dilenschneider partagera des mégadonnées sur l’impact du contact humain sur l’augmentation de la fréquentation, le sentiment de satisfaction des visiteurs et l’accomplissement de la mission des musées qui est d’éduquer et d’inspirer leurs auditoires. La connectivité – sur le site et hors du site – est reine de nos jours. Voici les données qui démontrent comment la connectivité – sur le site et hors du site – concourt à aider les musées à prospérer et à influencer l’univers numérique. Indice : Il ne s’agit pas de technologie. C’est une affaire de gens.

 
             
 

12h15 à 13h30

Dîner avec les exposants

 
             
 

13h45 à 14h45

Conférencier principal
Rick Hansen

 
  Study tour 1  

Tournée mondiale Rick Hansen

 

 
             
 

14h45 à 15h10

Pause réseautage avec les exposants

 
             
 

15h15 à 16h15

Sessions éducationnelles simultanées

 
             
  Empathy  

Le musée empathique 101 : Un modèle de maturité à proposer

Animateur : W. Jim Cullen, consultant auprès des musées

Panélistes : Marie Chapman, Musée canadien de l’immigration du Quai 21; autres à confirmer


Axé sur les visiteurs. Esprit civique. Divers. Inclusif. Accueillant. Participatif. Apprenez que ces qualités du musée du XXIe siècle sont impossibles à acquérir sans un noyau intérieur d’empathie institutionnelle – l’intention du musée d’être et d’être perçu comme profondément engagé au sein de sa collectivité. Au cours de cette séance, un membre de Empathetic Museums présentera le concept de musée empathique, distribuera des exemplaires et passera en revue la rubrique Modèle de maturité et décrira son utilisation comme outil accessible pour l’autoréflexion institutionnelle, l’évaluation et le changement. Un dirigeant de musée, d’un établissement honoré dans le cadre du Honor Roll de Empathetic Museum, présentera une étude de cas sur les pratiques empathiques de son établissement et les défis que cela pose. Les participants repartiront avec une meilleure connaissance de la manière de favoriser au mieux l’empathie institutionnelle au sein de leur propre établissement.

 
             
  ACCI Museum  

Cercle de discussion : Développement des compétences pour les musées autochtones – l’aménagement de l’Institut culturel cri Aanischaauamikw, de l’idée à la réalité

Animatrice : Sarah Pashagumskum, Institut culturel cri Aanischaauamikw

Panélistes : Annie Bosum, Harold Bosum et Laura Phillips, Institut culturel cri Aanischaauamikw


L’Institut culturel cri Aanischaaukamikw, qui a ouvert ses portes en 2011, offre un soutien et des programmes culturels aux 10 communautés cries de la région d’Eeyou Istchee, dans le nord du Québec. Cette séance participative interactive proposera un survol de la création de l’Institut culturel cri Aanischaaukamikw, depuis les premières étapes de la planification jusqu’à la réalité actuelle d’un établissement culturel florissant constitué d’un musée, d’une bibliothèque et d’archives. Les panelistes parleront des réalisations en matière de développement des compétences pour les programmes, les collections et les professionnels des installations, et des efforts en cours pour consulter les membres de la communauté afin de préparer de futurs objectifs stratégiques. Les participants repartiront avec une meilleure connaissance des problèmes et des leçons tirées d’un projet réel de construction, ainsi que des moyens d’utiliser pour la dotation en personnel des compétences communautaires existantes transférables.

 
             
  Study tour 2  

Perturbation : Des pratiques muséales alternatives qui produisent des résultats mobilisateurs et stratégiques

Animateur : À confirmer

Panélistes : Anne Botman, Musée canadien de la nature; Sandra Corbeil, Musée des sciences et de la technologie du Canada; Corey Timpson, Musée canadien pour les droits de la personne


Les musées vivent une période où le potentiel de changement rapide est considérable. La capacité d’adopter de nouvelles pratiques muséales, tout en maintenant une diligence raisonnable en matière muséologique, peut sembler contradictoire, mais ce n’est pas inévitable. Mobiliser les publics d’une manière répondant à leurs attentes fluctuantes, employer des technologies ou des méthodologies nouvelles et fonctionner de façon plus efficace peuvent être des objectifs complémentaires. Comment évoluer, et où, mérite un examen approfondi, mais les bonnes possibilités peuvent produire des résultats significatifs. Les panélistes des trois établissements exploreront différents projets où les choses se sont faites de façon quelque peu différente, et où des résultats positifs ont été atteints dans leurs établissements respectifs, pour de multiples objectifs stratégiques.

 
             
  Study tour 2  

Changement ambitieux : Appropriation par le personnel grâce à une formation collaborative pour les visites guidées

Animatrice : Caroline Dromaguet, Musée canadien de la guerre

Panélistes : Ashlee Beattie et Jessica Shaw, Musée canadien de la guerre


Votre établissement souhaite-t-il créer une visite dynamique qui mobilisera votre personnel et les gens qui effectueront cette visite? Récemment, l’équipe du Musée canadien de la guerre chargée de l’apprentissage a élaboré un modèle de visite interactive en partenariat avec le personnel de première ligne. Au cours de cette séance, on examinera les problèmes et les réussites associés à l’élaboration d’une nouvelle visite qui répondait au mandat commémoratif de 2017 du Musée, qui facilitait la responsabilisation et l’initiative du personnel, et intégrait divers modes d’apprentissage et techniques d’interprétation. Ce processus de collaboration exigeait du MCG qu’il abandonne les idées traditionnelles sur les rôles et les responsabilités, et qu’il s’ouvre à de nouvelles possibilités se présentant en cours de route. On fera part aux personnes présentes des pratiques exemplaires, des leçons tirées et des étapes suivantes.

 
             
  Study tour 2  

Études de cas — Partie I

Expérimentation et échange créatif à la Nanaimo Art Gallery : Que signifie vivre dans une île?

Animateurs : Julie Bevan et Jesse Birch, Nanaimo Art Gallery

Apprenez-en davantage sur le modèle fondé sur des enquêtes ayant fait l’objet d’un projet pilote à la Gallery en 2017. La question : « Que signifie vivre dans une île? », servait de fil conducteur à une année d’activités. Cette approche visait à intégrer de nouvelles manières de travailler à la culture de la Gallery et à favoriser investigation active, collaboration interdisciplinaire et échanges créatifs. On fera part des réussites et des échecs et on indiquera comment l’équipe fait de ce qu’elle a appris des plans pour 2018.

Histoires de cuisine : Raconter l’histoire de la collectivité à travers ce qu’elle mange

Animateurs : Michael Schwartz et April Thompson, The Jewish Museum and Archives of BC

Les Kitchen Stories (histoires de cuisine) est une série de balados (podcasts) en cours produite par les Jewish Museum and Archives of BC. Cette étude de cas montrera comment la série a été conçue, comment le ton en a été établi, comment les collaborateurs ont été trouvés et comment la série a été reçue par la collectivité et le grand public. Les participants repartiront avec une meilleure connaissance du potentiel de la technologie de la baladodiffusion pour redynamiser le travail de base des musées : poser des questions, faire connaître les réponses et renforcer les collectivités.

Mésaventures avec les prêts

Animatrices : Teija Dedi, Susan Rowley et Heidi Swierenga, Museum of Anthropology

Cette étude de cas examine les problèmes des prêts entre établissements auxquels a été confronté le MOA pour l’exposition The Fabric of our Land – Salish Weaving (Le tissu de notre terre – Le tissage chez les Salish). On demandera aux participants de se joindre à la discussion sur les changements qui pourraient être envisagés pour faciliter encore davantage la circulation du patrimoine culturel.

 
             
  Canada 150  

Du navire à la côte, spécimens à gogo, et plus!

Animateur : Don McAlpine, Musée du Nouveau-Brunswick

Panelistes : Ailsa Barry, Musée canadien de la nature; Dolf Dejong, Vancouver Aquarium: Ocean Wise; Mark Engstrom, Musée royal de l’Ontario; Elizabeth McCrae, Alliance des musées d’histoire naturelle du Canada; Kelly Sendall, Royal British Columbia Museum


Pour les membres de l’AMHNC, le 150e anniversaire du Canada a servi de tremplin pour plusieurs projets dans l’ensemble du Canada. Au cours de cette séance, on parlera de la façon dont, grâce à un anniversaire national, des projets ont pu démarrer un peu partout au Canada, permettant à l’Alliance de collaborer avec des partenaires, d’accroître leur visibilité, de générer des recettes et de lancer des processus. Les panelistes diront comment eux et des membres de l’Alliance ont contribué à ces initiatives et en ont bénéficié. Les participants apprendront comment ils peuvent eux aussi lancer des projets semblables et en profiter.

 
             
 

Événement en soirée facultatif

Les personnes qui souhaitent prendre part aux événements en soirée doivent se procurer des billets à l’avance. Il n’y aura pas de billets en vente sur place.

 
             
 

19 h à 21 h 30

Un lieu voué aux arts et aux cultures du monde — UBC Museum of Anthropology

Situé sur le campus de l’Université de la Colombie-Britannique, l’UBC Museum of Anthropology (MOA) est reconnu pour ses expositions axées sur les arts et les cultures du monde, et plus particulièrement sur les œuvres des Premières Nations du nord-ouest du Pacifique. Conçu par Arthur Erickson, le MOA abrite 38 000 objets ethnographiques ainsi que 535 000 pièces archéologiques. Joignez-vous à vos collègues pour une soirée spectaculaire mettant en vedette la performance musicale de Coastal Wolf Pack, une troupe de danse traditionnelle de la Première Nation Musqueam. Les conservateurs animeront une visite guidée des nouvelles expositions temporaires sur les Premières Nations : The Fabric of Our Land: Salish Weaving, Culture at The Centre et In a Different Light: Reflecting on Northwest Coast Art . En outre, vous aurez la possibilité d’effectuer votre propre visite de ce musée magnifique et de ses aires extérieures. À l’intérieur, découvrez le Grand hall, la sculpture The Raven and the First Men, les galeries méga-université et la Galerie des céramiques européennes Koerner. À l’extérieur, faites une promenade dans les bois jusqu’au complexe de sculptures extérieures, qui comprend deux maisons haïdas et plusieurs mâts totémiques. Vous apprécierez également la réception mettant en valeur la cuisine autochtone associée à une sélection de vins et de bières artisanales de la région.

Coût : à confirmer. (Cette activité est comprise dans le tarif d’inscription Premium). Comprend le transport, une visite des galeries, une réception et un coupon pour une consommation (un bar payant suivra). Ouvert aux délégués et aux invités. Ouverte aux délégués de l’AMC et à leurs invités.